Ethical AI

 

     

Chez AntWorks, nous croyons fermement que l’avenir se tourne vers une IA responsable, humaine, et nous sommes enthousiasmés par ses innombrables applications pouvant résoudre certains des plus grands défis auxquels le monde et les entreprises font face aujourd’hui.

Afin de donner corps aux avantages et à la vraie force de l’IA, nous devons bâtir un système de confiance envers la technologie ainsi qu’envers ceux qui sont les responsables de sa construction. Ceci ne se réalisera que si la technologie est réglementée, responsable, traçable, et utilisée au bénéfice de tous. 

En tant qu’organisation construisant et déployant le moteur qui distribue l’IA à des entreprises dans le monde entier, il est de notre responsabilité d’instaurer cette confiance. Chez AntWorks, nous croyons qu’il est nécessaire de rendre compte et de faire preuve d’un haut degré de responsabilité pour l’apport d’une approche éthique envers tous dans notre travail, ceux avec qui nous avons choisi de faire affaire, ceux avec qui nous nous associons, et pour la façon dont nous nous traitons mutuellement en tant que « colonie ».
 

 

Ce qu’AntWorks accomplit

Ethical

Les principes d’AntWorks sur l’IA

Nous avons une politique de tolérance zéro concernant l’utilisation malhonnête de l’IA et avons adopté 3 principes à prendre en compte avant l’emploi de l’AI, et avant le choix des clients avec qui nous faisons affaire : 
Est-ce que l’algorithme est utilisé à des fins délictueuses ou frauduleuses ?
Le logiciel a-t-il une éthique transparente ou est-il auditable ? 
Quel genre d’empreinte carbone laisse-t-on derrière ?

Ces principes guident nos processus de qualification avant accord, renforçant la confiance et la certitude envers l’utilisation de la technologie par les entreprises.

Réduire notre empreinte carbone

L’efficience est essentielle lorsqu’il s’agit d’entraîner des moteurs d’IA. La plupart des organisations d’IA nécessitent des ensembles de données énormes pour garantir la précision et permettre l’apprentissage automatique, ce qui implique l’utilisation de volumes d’énergie et de ressources de calcul extrêmement élevés.

Chez AntWorks, nous croyons foncièrement que les entreprises n’ont pas besoin de fournir des énormes ensembles de données pour engendrer des résultats. ANTstein SQUARE est bâti sur la science des fractales, il est déterministe et non probabiliste ; ainsi, il n’a besoin que d’un plus petit ensemble de données représentatif pour son entraînement. Avec un ensemble de données plus réduit, les bénéfices en aval s’accumulent automatiquement. Les entreprises nécessitent moins d’infrastructures et utilisent moins de puissance de calcul – diminuant ainsi les coûts et réduisant l’empreinte carbone que l’IA laisse derrière elle. 

Nous avons également construit une interface écologique, conçue à partir d’une UI sombre, au contraire de 98 % des UI qui sont basées sur du blanc. L’utilisation de couleurs sombres consomme bien moins d’énergie comparé à des couleurs claires et lumineuses qui sont consommatrices. Le mode sombre s’est également avéré être une option plus agréable pour l’œil, en réduisant la fatigue oculaire.
 

 

Explorez les actualités et le contenu

Régulation de l’application de l’IA. Il est maintenant temps de parler de la réglementation de l’IA.

  • L’âge de l’information: Quelle est la réponse à la réglementation de l'IA ? Et pourquoi est-ce important ?

  • Le prochain Web: Il nous faut réglementer l'application de l'IA—pas la technologie en elle-même

Éviter les biais au sein des algorithmes.

  • La mêlée du petit déjeuner : l'éthique de l'IA

Pour plus d’actualités sur AntWorks, visitez notre Rédaction. 

“The success of using AI for good depends upon trust, and that trust can only be built over time with the utmost adherence to ethical principles and practices. Whilst there is a great deal of unwarranted fear around AI and the potential consequences it may have, we should be optimistic about a future where AI is ethical and useful.” – Asheesh Mehra, Co-Founder and Group CEO, AntWorks